Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Journal Présenté Par :

  • la carne
  • Blog complètement partial garanti sans OGM ni carte de presse. On a son honneur, tout de même.
  • Blog complètement partial garanti sans OGM ni carte de presse. On a son honneur, tout de même.

Météo


Si t'as froid l'hiver, brûle un ministère.

Si l'hiver est dur, brûle une préfecture.
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 10:57

 

 

A quoi peut bien servir le pétrole, en dehors bien sûr d'alimenter le moteur de nos 4x4 urbains, ultime échelon de l'évolution humaine ?

D'un point de vue géologique, le pétrole est le résultat d'une sédimentation de débris organiques végétaux dans un contexte de réchauffement climatique. En temps normal, ces débris forment de l'humus ; mais quand il y a saturation d'humus à la surface, les débris migrent sous la surface de la terre et se sédimentent. En gros, le pétrole, c'est le caca de la terre, ce qu'elle rejette quand elle a trop bouffé.

D'un point de vue utilitaire, le pétrole entre dans la fabrication des carburants mais aussi de nombreux plastiques, du goudron et de solvants divers. 

 D'un point de vue économique, le pétrole est bien souvent l'unique ressource à exporter pour les pays de la ceinture tropicale. Sans le pétrole, la plupart des pays de l'OPEP ne sont qu'un vulgaire tas de sable et de cailloux. C'est (c'était ?) également un enjeu majeur pour les pays très industrialisés où les dérivés de l'or noir alimentent la frénésie de production et de consommation.

Quelles pourraient être les conséquences de la disparition du pétrole ?
Cette disparition est déjà un fait, par quel bout qu'on prenne la question. Que les gisements s'épuisent où que le prix du baril s'envole, le résultat est le même : ce produit si courant est condamné à devenir une rareté vraiment hors de prix.

Faites l'inventaire de tout ce que vous possédez fait de plastique. Décuplez-en le prix. Faites le point sur ce que vous pourriez vous offrir de tout cela. Vous voyez que vous venez de gagner une sacrée place dans votre appartement.

Envisagez maintenant l'entreprise dans laquelle vous travaillez et faites le même exercice. Comment croyez-vous que l'entrepreneur arrivera à faire des économies pour pouvoir continuer à produire ? Bravo, vous venez de perdre votre emploi.

De toute façon, vous n'auriez pu vous y rendre bien longtemps encore : vous avez dû revendre votre voiture à vil prix parce que l'essence est devenue inabordable. Les tickets transports en commun ont vu leur prix augmenter (soit parce qu'ils roulent à l'essence, soit parce qu'il a fallu investir pour convertir tout le parc de véhicules à l'électricité ou au biocarburant).

Au fait, les cultivateurs se mettent à produire en masse des biocarburants. Des hectares et des hectares de colza. La nourriture ? Moins rentable, donc importée, évidemment de pays où la main d'oeuvre est payée à coups de fouets et où la chimie est reine dans l'agriculture intensive.

Y a-t-il des alternatives ? Non. Remplacer le pétrole dans les pays riches par une autre énergie ne peut conduire qu'à une radicalisation des pays producteurs de pétrole qui verraient de fait leur richesse leur échapper. D'où vient le pétrole ? Oui, oui, de pays où la haine de l'Occident, et des Etats-Unis en particulier, est déjà un sport national. Le choix qui reste, c'est la guerre ou la misère. Donc de toute façon la guerre.

Mais c'est pas grave : réchauffement climatique + agriculture intensive + accumulation de déchets = sédimentation des débris = fabrication du pétrole. Dans quelques siècles, on pourra de nouveau rouler en 4x4 en ville.
Bonne nouvelle, non ?

Alors, à quoi sert le pétrole ?




Partager cet article

Repost 0
Published by la carne - dans Dossiers à charge
commenter cet article

commentaires